Sylvie Payet - Camélia rouge








Camélia rouge est un voyage où la nature et l'histoire sont omniprésentes. Il se conçoit comme un tableau sensoriel et coloré où se profilent, en toile de fond, l'univers de la vigne et celui des Cathares. Au cœur du roman : deux hommes passionnés mais aux univers opposés. Et Camille, sensuelle, libre et aventureuse. À Paris, avec Oscar, personnage attachant, elle entretient une relation singulière. Dans le Languedoc, elle va être confrontée à la personnalité complexe d'Arnaud et à son histoire familiale. Cette trilogie amoureuse oscille entre mystères et secrets.



Camille se retrouve non accompagnée au mariage d'un couple d'amis ; l'homme avec qui elle partage sa vie, Oscar, se voit obliger de faire un déplacement non prévu à l'étranger pour son travail. Ces deux-là ont vraiment une conception assez libre de la relation amoureuse...
Lors de ce mariage, Camille va rencontrer Arnaud, un homme séduisant qui passe la soirée à danser le tango. Bien sûr, et vous vous en doutez, qu'une relation va naître entre eux deux au fil des mois suivants.

J'aurais tellement voulu que ce tout petit rikiki roman de 146 pages soit plus étoffé, afin de rester plus longtemps avec les personnages, afin de mieux comprendre leurs émotions, leurs attentes, afin de proposer plus de possibilités au "problème familial" d'Arnaud (dont je ne dirai strictement rien) avant qu'il soit mis en avant par l'auteure. Parce que c'était vraiment une bonne lecture mais qu'elle m'a laissé sur ma faim !

Contrairement aux histoires, de cette rencontre et de ce problème familial, trop peu développées pour mon cœur de grande lectrice, on retrouve énormément d'informations concernant les Cathares. Alors, peut-être que je n'ai pas su trouvé le lien direct lors de ma lecture entre les points cités ci-dessus, mais je n'ai vraiment pas compris l'intérêt poussé de l'auteure pour les massacre Cathares perpétrés au XIIIeme siècle.
Est-ce pour mettre en avant l'Histoire du Minervois, la région où se déroule majoritairement le récit ? En l'écrivant ici, je pense clairement que c'est le cas. Ces infos sont intéressantes, et peuvent amener certains à approfondir le sujet avec des recherches plus poussées, mais est-ce vraiment aussi important dans le cadre de ce roman ?

On nous parle aussi de la vigne, de vin mais là, ça me parait totalement logique vu qu'Arnaud est propriétaire de vignobles. On nous met dans l'ambiance ; "sentir la vigne, les odeurs de la garrigue, des bois et des plantes avant le lever du soleil", et j'ai aimé ce côté littérature du terroir.

Peut-être que la couverture n'est pas très attirante en soi, même si personnellement j'aime bien le bleu pétrole, mais n'en faites pas grand cas, l'important est à l'intérieur : l'histoire de Camille et la plume légère et entrainante de l'auteure !






Je remercie les éditions L'Harmattan
ainsi que Livraddict pour ce partenariat.