jeudi 9 mars 2017

Sarah Sarukh - Elle voulait juste marcher tout droit


Editions Albin Michel - 423 pages
Historique
<<
1946. La guerre est finie depuis quelques mois lorsqu'Alice, huit ans, rencontre pour la première fois sa mère. Après des années à vivre cachée dans une ferme auprès de sa nourrice, la petite fille doit tout quitter pour suivre cette femme dont elle ne sait rien et qui lui fait peur, avec son drôle de tatouage sur le bras.
C'est le début d'un long voyage : de Paris à New York, Alice va découvrir le secret de son passé, et quitter à jamais l'enfance.
Comment trouver son chemin dans un monde d'adultes dévasté par la guerre ? Avec une sensibilité infinie, Sarah Barukh exprime les sentiments et les émotions d'une enfant prise dans la tourmente de l'Histoire.
Un premier roman magistral.
>>

vendredi 3 mars 2017

Cyril Massarotto - Quelqu'un à qui parler


Editions XO - 269 pages
Contemporaine
<<
Samuel fête ses trente-cinq ans, seul face à des assiettes vides. La déprime est proche. Il attrape alors son téléphone mais réalise qu'il n'a personne à qui parler. Soufain, un numéro lui revient en mémoire : celui de son enfance et de la maison du bonheur familial depuis trop longtemps disparu.
Tiens, et s'il appelait ? A sa grande surprise, quelqu'un décroche. Et pas n'importe qui : c'est à lui-même, âgé de dix ans, qu'il est en train de parler ! Mais que dire à l'enfant que l'on était vingt-cinq ans plus tôt ?
Finalement, chaque soir, à travers ce téléphone, Samuel va s'interroger : l'enfant que j'étais serait-il fier de ma vie ? Aurait-il vraiment envie de devenir l'adulte que je suis aujourd'hui ? Ne l'ai-je pas trahi en renonçant à mes rêves ?
Grâce à ce dialogue inattendu et inespéré, Samuel va, peu à peu, devenir acteur de sa vie. Et avancer, enfin !
>>

mardi 21 février 2017

Pino Corrias - Nous dormirons quand nous serons vieux


Editions Michel Lafon - 428 pages
Contemporaine
<<
Oscar Martello est un producteur autodidacte, devenu une figure incontournable dans le milieu du cinéma italien. Il a le visage d'un bandit rongé par l'insomnie. Pour sauver son dernier film promis à un échec, il a un plan.
Andrea Serrano, son meilleur ami, est un sénariste reconnu qui sait transformer les amours et les meurtres pour le grand plaisir des spectateur.
Jacaranda Rizzi est une actrice, les yeux couleur miel, avec un vide à remplir et un secret à expluser. Une vengeance à accomplir et pas de place pour guérir.
Trois personnages en quête d'identité et d'amour.
"Nous dormirons quand nous serons vieux" est une radiographie d'une nouvelle dolce vita romaine, plus amère que jamais. Une chronique d'une amitié empoisonnée par la trahison. D'un amour qui appartient aux cinéma. De solitudes coûteuses sans remède. De personnages désabusés.
>>